Culatra

Un petit tour à terre. L’île est calme, personne à l’église.

Le bac n’ a pas encore déposé les plagistes.

 

 

 

Du côté des pêcheurs,  ils réparent leurs filets à l’abri de bâches en plastique.

 

 

 

 

 

 

Quelques jardins aménagés avec les moyens du bord agrémentent le paysage.

Les bateaux échoués depuis de nombreuses années replacent les maisons de bord de plage.

 

 

 

 

 

A cette époque, l’île de Culatra est en pleine floraison.

 

 

 

 

 

L’hôpital semble endormie à l’ombre de ses arbres. Pas de files d’attente comme chez nous.

 

 

 

 

 

La maternelle ne compte que 6 à 7 petits mais possède quand même son transport en commun municipal.

 

 

 

 

 

Nous traversons l’île par une passerelle pour aller jusqu’a la plage.

 

 

 

 

 

Le soir arrive et les couches de soleil sont chaques fois différents mais toujours magnifiques.

Publicités
Publié dans Journal de bord | 2 commentaires

Mardi 6 juin

Après 6 jours passés à Albufeira,  nous reprenons la mer avec plaisir. Juste un bout de génois pour nous tirer à 4 noeuds. Les lignes de pêches sont à l’honneur.  Une petit bonite serait la bienvenue sur Celiaude.

Pause café du capitaine

14 h00,  Nous arrivons à Culatra sans bonite mais sous voile, ce qui n’est pas toujours le cas.

Entrée de Faro ou Culatra

Kitty recherche l’ombre, elle laisse juste son petit museau sortit. La semaine s’annonce très chaude.

Nous retrouvons nos petites habitudes,  la cantina.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une aigrette viend nous tenir compagnie.  Elle semble habituée aux voyageurs de passage.

Invitée surprise

 

 

 

 

 

 

Un ketch arrive au loin. Il nous paraît bien près de la côte.  Effectivement,  quelques minutes plus tard,  il est scotché et au fil de la soirée,  il se couche progressivement.

 

 

 

 

 

Pour rejoindre Culatra,  il vaut mieux respecter les bouées et prendre l’alignement au 40 sinon, on est bon pour attendre la marée haute pour revenir à flot et pouvoir se dégager sans trop de dégâts.

Publié dans Journal de bord | 1 commentaire

Jeudi 1 juin

Nouvelle étape, Albufeira. Nous sommes prêts pour notre partie de pêche,  notre dîner de ce soir. Hihi!. 5 mn après être sortie du mouillage de Portimao,  voici notre premier maquereau,  puis un deuxième. Ça semble bien parti.

 

 

 

 

 

4 heures plus tard, nous apercevons notre destination avec à notre bord, 17 passagers clandestins.

Nous retrouvons avec joie Albufeira,  son petit port de pêches.

 

 

 

 

Les nombreuses mouettes qui s’abritent du coup de vent annoncé.

 

 

Publié dans Journal de bord | Laisser un commentaire

Alvor

Vendredi 26 mai, direction Alvor.

Nous avons 4,3 miles de Portimao. Nous engageons donc Celiaude parmi les lagunes de sable en prenant bien les bouées.  Hé vlan,  Celiaude s’arrête net, marche arrière,  on commence à giter légèrement,  pas rassurant du tout.

Enfin, Celiaude se dégage,  nous repartons vers la sortie. Un petit pêcheur nous fait signe, il faut prendre la bouée rouge.  Nouvelle essai. Nous avançons tout doucement et la hauteur d’eau remonte.

L’ancré est larguée, mais pour combien de temps ? Peut être juste le temps du déjeuner  !

19h15, nous sommes toujours à Alvor. La marée sera basse à 22 h00.  Suspense !

Un petit tour à terre. C’est une ville très touriste, beaucoup d’anglais, d’allemands. Les rues sont étroites et pleines de restaurants et de boutiques de souvenirs et d’articles de plages.

La nuit s’est bien passée , nous nous sommes posés. Demain retour au mouillage de Portimao.  Nous garderons quand même l’image d’un joli Port de pêche,  avec un paradis pour les oiseaux.

Pêcheur aux coques ou palourdes

Publié dans Journal de bord | 1 commentaire

25 mai Sagres

5h45, le temps est parfait pour une deuxième grosse navigation tranquille,  en direction de Sagres, nous serons ensuite en algarve.

 

Le lecteur de carte décidé de faire des siennes.  Plus rien à l’écran.  Pour l’instant,  nous connaissons la route. Mais c’est bien pratique pour avoir certains détails et en plus nous ne sommes plus habitués aux cartes papiers. D’ailleurs,  pour l’Algarve,  nous n’en avons pas.

Le vent décidé de s’y mettre aussi.  De force 2 nous passons à force 7. Celiaude a décidé de vérifier si j’avais bien tout caler. Les oranges et les coussins partent en promenade.  Rien de bien méchant.

Nous passons le cap St Vincent avec 2 ris et un petit bout de génois.  Vu les conditions météo,  il est préférable de ne pas mouiller à Sagres si nous voulons profiter de faire une bonne nuit. Nous filons donc sur portimao.

Mouillage de portimao

Encore trois heures de navigation.😥😥😥

Publié dans Journal de bord | Laisser un commentaire

Celiaude, saison III

Celiaude est est enfin prêt pour la navigation.  Il a revêtu sa robe rouge et après quelques petits travaux imprévus,  nous sommes prêts à partir.

 

Nous larguons les amarres ce 24 mai à 5 heures pour Sines,  qui sera notre premier mouillage.

Lève du soleil sur Sines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le brouillard se dissipe et fait place à la levée du soleil. Nous croisons beaucoup de dauphins et de pêcheurs.

 

Le cap Espichel est passé à 9h15,  navigation au moteur et le le peu de vent nous arrive de face.

Cap Espichel

Kitty reprend ses quarts ou s’accordé des petites siestes avec le capitaine.

15h00,  nous sommes ancrés devant la plage. L’eau n’est qu’a 21 °, nous allons patienter pour se baigner .

 

Publié dans Journal de bord | Laisser un commentaire

Sesimbra

Dernière sortie pour la saison. Nous allons mouiller à Sesimbra devant la plage. Nous sommes partis sur Dolce Vita.

Arrivée de nuit

Arrivée de nuit

 

 

 

 

 

 

Le bateau de Rose et Éric.

Dolce Vita

Dolce Vita

 

 

 

 

 

 

 

Rose

Rose

 

 

 

 

 

 

Eric

Eric

Un couple d’amis Evelyne et Yves,  venus visiter Lisbonne et ses alentours sont de la partie.

Evelyne et Yves

Evelyne et Yves

Nous arrivons donc de nuit à Sesimbra après 6 heures de navigation, sur un ovni 435. Même avec un force 5 rafales à 7, il est toujours aussi agréable que par petit temps. J’ en  commande un au Père Noël.

Au petit matin, nous plongeons parmis les poissons ( des balistes ) venus souhaiter la bienvenue dans l’heure eau encore tiède 😨. Ils viennent nager autour de nous.

Une étoile de mer

Une étoile de mer

L’heure du déjeuner approche, il est temps de préparer le barbecue. Ensuite, nous débarquerons à terre pour une visite de la ville.

 

 

 

 

Sesimbra est une ville pleine de dessins.

rimg2319

rimg2329

 

 

 

 

 

 

 

rimg2323

 

 

 

 

 

 

Le laboratoire d’analyses n’inspire pas trop confiance. rimg2331

Les churos de Sesimbra.

rimg2334

 

 

 

 

 

Le soleil se couche, il est temps pour nous de rejoindre Dolce Vita.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Journal de bord | Laisser un commentaire